Accueil
 
 
BEAUCOUP DE MURS DANS LE MONDE....
Mais seul le mur d'Israël attire les protestations !!!
 
 
 
 
voir le diaporama
vous pouvez naviguer avec la roulette de la souris
 
La grande muraille du Maroc connue sous le nom de "ceinture de sécurité", est un mur de défense long de 2.720 km. Ce mur est destiné à protéger le Maroc des intentions hostiles du Front Polisario.
 
La Corée du Sud, elle aussi, se protège de la Corée du Nord par une ‘barrière’.
 
L'Inde aussi, a construit son mur de 3.300 km afin de marquer sa séparation du Pakistan voisin.

Le Botswana construit des barrières électrifiées à sa frontière avec le Zimbabwe. De source officielle “on veut empêcher les animaux de ferme contaminés d'entrer dans le pays”. En fait il s’agit de limiter l’arrivée de ceux qui veulent échapper aux massacres ethniques.
 
L'Arabie Saoudite, construit un mur en béton muni de caméras de surveillance particulièrement sophistiquées. Ce mur destiné à empêcher les infiltrations yéménites coutera la bagatelle d'un demi-milliard d'euros. Peu importe la colère des tribus locales qui affirment que la construction lèse le territoire yéménite de près de 7 kms.
L'Arabie Saoudite met également en place une barrière ultra-moderne sur les 900 km de frontière commune avec l'Irak

La Turquie revendique une partie de l’île chypriote. Elle a tenu donc a délimiter ce territoire par une barrière.

Depuis 2007, la Thaïlande édifie une barrière physique le long des 75 km les plus accessibles de sa frontière avec la Malaisie. Le but, selon Bangkok, est d'empêcher les "terroristes" de traverser les provinces agitées, à majorité musulmane du sud de la Thaïlande.

Le Pakistan construit actuellement une barrière de 2.400 km pour être séparé de l'Afghanistan.
L'Ouzbékistan a érigé une clôture le long de sa frontière avec le Tadjikistan. Les Emirats arabes unis sont en train de mettre en place une barrière sur leur frontière avec Oman et le Koweït renforce le mur de 215 km le long de sa frontière avec l'Irak
 
Le mur entre le Mexique et les Etats-Unis, est érigé pour protéger les Américains de l’émigration de Mexicains illégaux qui cherchent à fuir la misère.

Et l’Europe ? Si prompte à condamner certains.
L'Espagne de Javier Solana et de Moratinos a érigé une barrière électrifiée gardée par des soldats, aux enclaves de Ceuta et Melilla. Elle doit protéger l’Espagne des travailleurs illégaux marocains et sub sahariens, qui tentent d'entrer sur son territoire pour échapper à la famine.

Il y a aussi les célèbres murs d'Irlande, où, depuis plus de trente ans, on tient à séparer les catholiques des protestants. Dans ce but, des rues ont été coupées afin de mettre un terme aux jets de pierres, cocktails Molotov, grenades, et autres projectiles. Des quartiers entiers de Belfast ont été défigurés, des maisons rasées et des habitants expulsés dans l’indifférence internationale générale.
 
Mais le seul mur qu’on ose appeler “mur de la honte” est le mur érigé par l’Etat d’Israel

Pour Israël, le bilan est cependant sans appel : entre 2002 et 2008, le nombre de victimes d'attentats "kamikazes" sur le sol national est tombé de 451 à 7 !
Cette chute de 98.5% n’est bien entendu pas constatée à Eilat et Dimoma, dans la longitude du désert de Judée, puisque c’est la dernière zone non encore circonscrite par le dispositif de sécurité.
 
Construire un mur pour se protéger d'immigrants en détresse est-il plus légitime que le faire pour empêcher l'entrée de kamikazes ?
Je vous laisse répondre.
Juin 2009

Voir le PPS
(vous pouvez naviguer avec la roulette de la souris)
 
 
retour