Accueil
 
 

LE PRESIDENT RUSSE VLADIMIR POUTINE A NETANYA
 
 
 

Le président russe, Vladimir Poutine avait promis de venir assister à l'inauguration de la stèle commémorant les soldats de l'Armée Rouge tombés au combat contre les nazis.
Ce jour est arrivé et le 25 juin 2012, des centaines de personnalités venues du monde entier avaient
tenu à assister à cet événement. Toutes les télés du monde, les journalistes, les politiciens, les commentateurs et les autres, tout le monde était là !

En première ligne, notre maire, Myriam Fierberg-Ikar heureuse et comblée.

Le président de l'Etat, Shimon Pérès, prenait le premier la parole pour souhaiter la bienvenue à ses hôtes. Il rappelait la bravoure et le courage des soldats de l'Armée Rouge qui avaient permis de vaincre l'horreur nazie. Il saluait la foi et la volonté des peuples russe et juif qui ont refusé de céder à la tyrannie nazie.

Myriam rappelait, elle également, le formidable combat des soldats russes et l'importance de l'installation de cette stèle justement à Netanya près du site de Yad Lébanim
"Nous avons choisi d'installer cet édifice sur l'endroit le plus magnifique de la ville, face à la mer et près de Yad Lébanim, cet endroit où nous rappelons le souvenir des combattants de Netanya pour leur pays ".
 
Pour Myriam, l'édification de cette stèle est un acte de reconnaissance et de remerciements envers le peuple russe et ses dirigeants. "Le peuple juif estime à sa juste mesure le sacrifice de soldats russes contre la barbarie fasciste " soulignait-elle. Elle rappelait que si la mairie de Netanya avait participé à la construction de cette stèle imposante et magnifique, elle n'était pas seule. Le bureau du Premier Ministre, le Keren Hayessod et le congrès juif russe étaient également parties prenantes du budget.

C'est d'ailleurs le président du Keren Hayessod, l'ancien ministre Eliézer (Modi) Zangberg qui affirmait à la tribune que c'était une récompense extraordinaire qu'avait obtenue son association dans la participation à cet événement. Zangberg est le fils de rescapés de la Shoah.
 
 
 
 
Le président russe terminait la réunion en précisant que "Ici, sur cette terre sainte, dans ce beau pays, nous savons que la paix n'est jamais assurée et que nous devons faire de notre mieux pour éliminer et combattre les dictatures".

Rappelons qu'à l'origine, la stèle devait être installée à Jérusalem mais le maire de Netanya a remué ciel et terre pour obtenir cette installation dans sa ville, estimant que Netanya était la ville la mieux placée pour obtenir cet événement en raison de la présence de très nombreux rescapés de la Shoah ainsi que d'anciens combattants de l'Armée Rouge encore en vie à Netanya.
 
Pour sa sécurité toutes les routes accédant au site ont été barrées, l'accés aux piétons était interdit également.
Autour du monument des panneaux géants de toile ont été dressés pour empêcher la vue à partir des immeubles environnants. Un ballon fixe dominait les hauteurs pour la surveillance et on dit que des snipers étaient également mis en place.
 
On voit à droite l'écran géant dressé par deux grues. Un autre sera également installé de l'autre côté.
 
 
retour